Saviez-vous que les restaurants traditionnels ou «fast-food» ne sont pas tous des endroits à éviter lorsque l’on surveille son alimentation… il suffit plutôt de choisir les bons aliments et de se nourrir intelligemment.

Manger au restaurant entre amis ou avec la famille est une activité sociale «quasi-essentiel» permettant de discuter avec nos proches tout en relaxant. L’idée d’éviter à tout prix les visites au restaurant est une erreur fréquente chez les personnes désirant perdre du poids rapidement. Or, le plaisir de manger est d’une grande nécessité pour toute personne désirant réussir à maintenir son poids sur une plus longue période. Croyez-moi, l’atteinte de vos objectifs ne dépend pas de ce que vous allez manger lors d’un seul souper, mais bel et bien des 20 autres repas au courant de la semaine.

Cependant, pour une personne désirant choisir un repas santé et savoureux, casser la croûte n’est pas de tout repos. Choisir un restaurant de qualité offrant une bonne variété de produits est essentiel, mais encore faut-il savoir quoi choisir au menu.

Quoi choisir, principes de bases!

Les choix alimentaires d’une personne soucieuse de ses apports alimentaires au restaurant doivent généralement se baser sur quelques principes fondamentaux.

*-Être faible en gras de mauvaise qualité
*-Favoriser des glucides complexes de sources variées
*-Ne pas oublier les légumes et fruits (Oui…c’est possible même au resto!)
*-Favoriser des protéines à faible teneur en matières grasses (poissons, volaille ou fruits de mer)
*-Opter pour des produits laitiers faibles en gras (lait, fromage de chèvre ou yogourt)

Frites ou salade?

Certes, il est plus difficile au restaurant qu’à la maison de contrôler les ingrédients et les quantités qui se retrouveront dans notre assiette. Il existe tout de même quelques petits moyens pratiques pour arriver à respecter ces différents principes de base. Les voici.

1- Demander les sauces et les vinaigrettes à part demeure la seule façon d’en contrôler la quantité. Le choix de la sauce est également à considérer. Choisir une sauce aux tomates comme la napolitaine ou arrabiata plutôt qu’une sauce à base de crème comme l’alfredo ou carbonara peut vous permettre de réduire considérablement les calories de votre Piatto di pasta.

2- Rien de bien surprenant, il faut éviter dans la mesure du possible les aliments frits et panés. Choisir plutôt les viandes provenant du four, sautées ou grillées. Opter pour le poisson du jour demeure une valeur sûre, pourvu qu’il ne soit pas frit ou pané…évidemment.

3- Remplacer les frites par un choix plus judicieux. La pomme de terre au four, le riz, la salade jardinière ou encore les légumes sautés sont tous des options qui pourront augmenter la qualité de votre accompagnement.

4- Faites attention aux menus « table d’hôte » où un dessert du jour vous est offert avant même le début du repas. Soyez à l’écoute de vos signaux de faim avant de commander un plat additionnel.

5- Si vous avez encore un petit creux à la fin du repas, le choix d’un dessert aux fruits peut tout aussi bien satisfaire la dent sucrée que le fondant triple chocolat. N’est-ce pas?

Et l’alcool dans tout ça?

Étant moi-même un grand amateur de vins, il serait égoïste de vous proposer à boire qu’un simple verre d’eau citronné. C’est pourquoi je vous suggère plutôt de partager votre bouteille entre convives ou encore de commander votre vin au verre. De la sorte, vous goûter à un maximum de produit tout en évitant de terminer la bouteille sous faute de gaspillage.

La modération à bien meilleur goût, mais cela n’est plus un secret pour personne!

 

 

Jean-François Bélanger, M.Sc.
Équilibre Nutrition

 

Sources :
Extenso-Centre de référence sur la nutrition humaine. (page consultée le 10 mai 2015) [en ligne], adresse https://www.extenso.org/

Ledoux, M., Lacombe, N., et ST-Martin, G. (2009). Nutrition, sport et performance. Québec : Géo plein air